Mirage_9a_nuages_B

Histoire du
             Mirage III  S J-2301

 Par Fernand Carrel pour son livre

Autres récits de Fernand Carrel:  14 textes      CLIQUEZ  ICI

Mirage III S J-2301 chasseur monoplace

 l Page 1 l 2  l  3  l 

Le Mirage III S J-2301 est le premier des 36 chasseurs monoplaces livrés à la Suisse dans le cadre du contrat d’acquisition de 1964. Avec le J-2302, il est le seul  Mirage III S à avoir été produit en France, alors que le reste de la série a fait l’objet d’une construction sous licence en Suisse. La seule différence existant entre les deux appareils sortis de la chaîne Dassault et les machines réalisées en Suisse réside en des détails de câblage interne. Livré au Groupement de l’armement (GDA) en 1966, le J-2301 est équipé d’un enregistreur de paramètres analogique SIS HB A-1322. Dans un premier temps, il est affecté  aux  vols de certification et d’étalonnage en France avant de rejoindre la base de la Section des essais en vol du GDA à Emmen, où il servira de banc d’essais pour diverses modifications et de vecteur pour les vols de développement et de vérification.

Le 8 septembre 1972, il est transféré à l’Equipe d’expérimentation aérienne (EEA) où il rejoint l’autre Mirage III S J-2323 dont dispose déjà cette instance chargée des essais opérationnels au sein de la Troupe d’aviation, créée et dirigée dès 1967 par le futur commandant des Forces aériennes, le capitaine EMG Carrel. Il y servira jusqu’en 1988 comme vecteur d’essais et de mesures pour l’élaboration du manuel de performances du Mirage III S et pour le développement et la mise au point de nouvelles méthodes d’emploi tactique, comme celle, révolutionnaire, de l’utilisation optimale de l’énergie spécifique maximum. En prévision de la première campagne d’essais de tirs de missiles à Vidsel (Nord de la Suède) en été et automne 1977, le J-2301 est équipé d’un deuxième enregistreur analogique HB A-1322, destiné à mesurer les paramètres de tir.

Le Mirage J-2301
 dans sa livrée d'origine au-dessus de Vidsel
en 1977

Mirage_11

Il participe de même aux campagnes « Vidsel 81» et « Vidsel 86 ». Pour cette dernière, il est équipé en prototype de la future configuration « C 70 », avec une voilure canard fixe à l’arrière des manches à air du réacteur, des déflecteurs d’air de part et d’autre de l’emplanture de la perche pitot,  un indicateur d’incidence audio-visuel spécial, rendu nécessaire par les angles d’attaque très élevés obtenus dans cette configuration aérodynamique et une nouvelle peinture de camouflage.

Mirage_12

Le Mirage J-2301
après sa première modification en vue de la campagne d'essais Vidsel 81; il est encore muni de son radôme d'origine.

Copyright 2008 - Fernand Carrel - All Rights Reserved.

Home Amicale Aviation 4Les AvionsLes MembresLe Livre d'OrNouvellesContact - Liens (Amicale Aviation 4)Historique + Photos